magazine_cover_coming_soon
  • Capture-decran-2023-11-28-a-15.43.48
    CBS Television Network / YouTube.

    Thucydide au XXIe siècle : la guerre froide sino-américaine est-elle inévitable ?

    La Chine de Xi Jinping est-elle devenue aussi forte qu’elle le prétend ? Est-elle pour autant à la hauteur des États-Unis ? Les deux puissances rivales peuvent-elles éviter de tomber dans le piège de Thucydide ? Entretien avec Jean-Pierre Cabestan, sinologue, directeur de recherche émérite au CNRS, chercheur à Asia Centre (Paris), professeur émérite à la Baptist University de Hong Kong, auteur de « Demain la Chine : guerre ou paix ? » (Gallimard, 2021) et de « La politique internationale de la Chine » (SciencesPo Les Presses, 2022).

  • Capture-decran-2023-05-10-a-17.06.19
    Photo libre de droits : John Reinehart, Flickr

    “Biden est trop âgé”: ces démocrates inquiets pour 2024

    Un an tout juste avant Election Day — À vos agendas : ce sera le mardi 5 novembre 2024 — le New York Times publie un sondage réalisé en partenariat avec Siena College. Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Joe Biden, elles sont mêmes alarmantes. L’ambiance est plus que morose chez les démocrates. Du côté de la Maison blanche, on relativise.

  • barbara-zandoval-fhEkwsRgMNQ-unsplash
    Photo libre de droits via Unsplash

    L'immigration à nouveau au cœur de la campagne présidentielle américaine

    Depuis 2016, la question migratoire occupe une place centrale dans la campagne présidentielle américaine. 2024 ne fait pas exception. Reprise de la construction du mur frontalier avec le Mexique, droit d’asile encadré : la Revue AMERICA fait le point avec James Cohen, docteur en science politique, professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle et spécialiste de la politique d’immigration aux États-Unis.

  • 3009589562_1311f34601_c
    Joe Biden. Photo libre de droits. Flickr.

    Joe Biden et la nomination du Parti démocrate : une affaire conclue ?

    Joe Biden : stop ou encore ? Unis autant que sceptiques, les électeurs démocrates se posent certainement la question. Mais peut-on vraiment parler de suspens ? Que proposent les candidatures alternatives ? La gauche américaine a-t-elle perdu sa vigueur ? Interview avec Laurence Cossu-Beaumont, Professeure à l’université Sorbonne Nouvelle, Vice-présidente de l’Institut des Amériques

  • Capture d’écran 2023-05-14 à 15.20.13

    Vivek Ramaswamy, le candidat républicain plus à droite que Donald Trump

    Vivek Ramaswamy est le candidat qui crée la surprise au sein des rangs conservateurs depuis le début de la campagne. Dans les sondages, il dépasse l’ancienne ambassadrice à l’ONU Nikki Haley ou encore l’ex vice-président Mike Pence. Il rivalise même avec Ron DeSantis, toujours vu comme le principal rival de Donald Trump. Portrait.

  • 309274943_519484460180988_4495721397779206919_n

    "On American illiberal democracy"- With Illiberalism.org

    The Illiberalism Studies Program is hosted at the Institute for European, Russian, and Eurasian Studies (IERES) IERES is part of The George Washington University’s Elliott School of International Affairs, one of the world’s leading schools of international affairs and the largest school of international affairs in the United States.

  • Capture-decran-2023-07-28-a-17.24.23
    Infographie : The Hill

    Primaires du Parti démocrate : le New Hampshire se rebiffe

    L’équipe de campagne du président a prévenu : le nouveau calendrier des primaires démarre en Caroline du Sud. Le changement a été entériné par un vote tenu par les membres de la DNC (les instances décisionnaires du Parti démocrate) à Philadelphie début 2023.  Dès lors : « Joe Biden fera l’impasse sur l’Iowa et le New Hampshire si la Caroline du Sud n’est pas première au calendrier des primaires. »

  • 40663611193_77b9c3de9a_k
    Photo libre de droits. Via Flickr.

    Crise des opioïdes : vers 165 000 morts par an, si rien ne change ?

    Aujourd’hui, une personne décède d’overdose toutes les cinq minutes aux États-Unis. En l’absence d’une action forte et concertée des autorités américaines, 50 000 décès par overdose supplémentaires pourraient être répertoriés chaque année. Entretien avec Élisa Chelle, spécialiste de la politique de santé aux États-Unis.